OVCI est présent en Équateur, dans la province d'Esmeraldas, depuis 1994. Cette année-là, à la demande de l'évêque d'Esmeraldas, Monseigneur Bartolucci, OVCI a commencé à collaborer avec l'Institut d'éducation spéciale "Juan Pablo II", une école qui accueille chaque année 200 enfants et jeunes handicapés, principalement des malentendants.

Esmeraldas est la région où la majorité de la population d'origine africaine est concentrée dans tout l'Équateur. C'est l'une des provinces les plus pauvres du pays; aux problèmes de pauvreté, de marginalisation et de sous-développement s'ajoutent la violence liée à la division du territoire entre bandes rivales, la violence liée au trafic de drogue avec la Colombie voisine et le problème émergent des réfugiés colombiens qui traversent la frontière.

Dans une situation aussi complexe, les enfants handicapés de la province d'Esmeraldas n'ont très souvent pas accès aux services de réadaptation ni même aux services de santé et d'éducation de base.

En 1996, le projet "Intervention pour soutenir la formation d'enseignants spécialisés dans l'intégration scolaire et professionnelle des personnes handicapées", financé par le ministère des affaires étrangères, a débuté dans le but de former des enseignants et des éducateurs spécialisés dans le handicap. Le projet, conclu en 2000, a permis une collaboration importante avec l'Université Catholique d'Esmeraldas.

En 2002, OVCI a entamé une collaboration avec "Nuestra Familia", une association équatorienne de nouveau-nés inspirée aux valeurs de l'association italienne "La Nostra Famiglia", qui fournit des services de réhabilitation et d'éducation aux enfants handicapés de la province d'Esmeraldas.

En 2004, OVCI a lancé un projet visant à promouvoir la naissance d'un réseau d'institutions pour répondre de manière coordonnée aux besoins des personnes handicapées vivant dans la province d'Esmeraldas par l'approche de la Rédaptation su base communautairer - SIBC éadaptation sur base communautaire.

Le projet, qui s'est achevé le 31 décembre 2007, a conduit à la création d'un comité interinstitutionnel qui rassemble toutes les institutions publiques et non gouvernementales travaillant sur la question du handicap.

Depuis 2011, la RBC est une politique de l'État. OVCI met actuellement en œuvre la stratégie de RBC dans les sept cantons de la province d'Esmeraldas: Atacames, Eloy Alfaro, Esmeraldas, Rioverde, Quinindè, San Lorenzo et Muisne. Les activités dans les différents cantons sont de plus en plus structurées, notamment grâce à l'étroite collaboration avec les autorités locales.

Premier centre d'aides orthopédiques dans toute la province d'Esmeraldas

L'activité de l'Atelier Orthopédique est née d'un accord signé par l'OVCI, le Ministère de l'Inclusion Economique et Sociale (MIES) et l'Association "Nuestra Familia" locale.

Le laboratoire orthopédique fournit un service au niveau provincial, est engagé dans la formation de deux techniciens orthopédiques locaux par un technicien orthopédique colombien.

Une partie de la matière première utilisée est importée des pays voisins car ils ne sont pas disponibles à Esmeraldas, les autres produits sont fabriqués par les deux techniciens, en les adaptant aux besoins des personnes handicapées.

L'atelier n'a pas de but lucratif, il suit une logique de coût social (équivalent à 10% du coût réel) pour garantir l'accès aux personnes handicapées en difficulté économique.

Des missions sont généralement effectuées dans les différents cantons de la province pour fournir une assistance technique orthopédique personnalisée aux personnes handicapées qui ne peuvent pas accéder au laboratoire d'Esmeraldas.

En juin 2018, l'OVCI, en partenariat avec la Fondation Don Carlo Gnocchi ainsi qu'avec l'Ospedale Maggiore Policlinico et avec l'Association Mangiagalli Life, a lancé un projet intitulé: «Femme & Handicap. Amélioration des femmes dans la prévention et la prise en charge des personnes handicapées, vers l'autonomie ", financé par la coopération italienne.